Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
bandeau

Sam 23 mai / Conférence d’art contemporain

LES CONFÉRENCES D’ART CONTEMPORAIN
L’ART CONTEMPORAIN expliqué à ma mère

L’art contemporain fêtera ses 70 ans le 8 mai 2015 !
Pour marquer l’événement nous vous proposons un nouveau cycle de conférences sur les âges de la vie. Pour que l’art parle à chacun d’entre nous, nous vous invitons à venir souffler tout au long de l’année 2014-2015 les 70 bougies de l’art contemporain. Autour du thème, L’art contemporain expliqué à ma mère, ce sont les questions générationnelles et intergénérationnelles que nous aborderons dans les productions artistiques de 1945 à nos jours. Avec le feuilleton L’art contemporain fête ses 70 ans, chaque conférence consacre un épisode de 26 minutes aux principaux groupes, mouvements et tendances de l’art depuis 1945, l’art découpé comme un gâteau pour mieux en éclairer son histoire par tranche, ou plus exactement par décennie.

Samedi 11 avril
Autant en emporte le temps : aimer à contretemps
Naissance et mort [de/dans] l’art contemporain
De la maternité à l’immortalité dans l’art

> Le feuilleton : l’art de demain et d’après

La mort n’est plus ce qu’elle était. Dans nos sociétés occidentales, traversée par le fantasme d’immortalité et le déni de la mort au quotidien, la représentation de la mort ou de ses avatars revient en force. Dans les médias, elle est partout et elle est nulle part, nous sommes dans l’illusion qu’elle ne nous concerne pas. Il revient donc aux images de l’art de prendre le relais, de donner à penser autour de la mort. Y a-t-il continuité ou mutation dans la façon d’appréhender la mort et de la représenter ? Quel est le sens ou la fonction de l’universalité de ce thème ? Quels en sont les enjeux actuels ?
Pour esquisser des réponses pertinentes, on doit observer l’autre face du réel. Comme la mort, les thèmes autour de la vie, de la femme, de la parturiente, de la mère, du nouveau-né et du couple mère-enfant sont des sujets de représentation depuis des siècles. Mais l’histoire semble s’être emballée tant les mutations sociétales ont été importantes. La prochaine étape des bouleversements introduits par le progrès scientifique sera sans doute l’ectogenèse, c’est-à-dire la gestation en dehors du corps humain. Pourra-t-on un jour se passer de nous ?
Les artistes nous interpellent avec empressement sur ces sujets – Marina Abramovic, Jean-Michel Basquiat, James Lee Byars, Rineke Dijkstra, Damien Hirst, Niki de Saint Phalle, Laure Prouvost, Felix Gonzalez-Torres, Andy Warhol, Chen Zhen…
Dans le feuilleton L’art contemporain fête ses 70 ans, on parle de dépasser l’art contemporain. Déjà, qu’on ne cesse de repousser sa date de naissance, 1945, 55, 65… et de vieillir l’art moderne ! L’aimera-t-on quand il ne sera plus, à contretemps ?

RDV salle Roland Pierre, à 15h
Tout public

Lilian Bourgeat, Rocking Chair, aluminium, 2009, collection du Fonds départemental d’art contemporain de l’Essonne, acquis en 2012 © Laurence Godart