Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
bandeau

Sam 13 déc / Conférence d’art contemporain

LES CONFÉRENCES D’ART CONTEMPORAIN
L’ART CONTEMPORAIN expliqué à ma mère

L’art contemporain fêtera ses 70 ans le 8 mai 2015 !
Pour marquer l’événement nous vous proposons un nouveau cycle de conférences sur les âges de la vie. Pour que l’art parle à chacun d’entre nous, nous vous invitons à venir souffler tout au long de l’année 2014-2015 les 70 bougies de l’art contemporain. Autour du thème, L’art contemporain expliqué à ma mère, ce sont les questions générationnelles et intergénérationnelles que nous aborderons dans les productions artistiques de 1945 à nos jours. Avec le feuilleton L’art contemporain fête ses 70 ans, chaque conférence consacre un épisode de 26 minutes aux principaux groupes, mouvements et tendances de l’art depuis 1945, l’art découpé comme un gâteau pour mieux en éclairer son histoire par tranche, ou plus exactement par décennie…

Samedi 13 décembre 2014
L’artiste, la grenouille et l’enfant
L’enfance [de/dans] l’art contemporain
Enfant-martyr, enfant-roi dans l’art

> Le feuilleton : les années 1965-1975

Bien que nous soyons tous passé par là, l’enfance est un temps dont nous n’avons que des souvenirs limités ; un temps mystérieux, mystifié, chargé d’une mémoire floue. Que ressent-on lorsqu’on est enfant ? Comment un enfant découvre le monde ? Comment se l’approprie-t-il ? L’enfance est un concept imprécis qui a connu une formidable révolution au cours des dernières décennies. Le terme englobe des sens multiples et parfois même contradictoires comme l’innocence, la pureté et le bonheur, mais aussi la honte, l’impuissance et la peur. Comme source d’inspiration, l’enfance fut, dans les siècles passés, d’une grande importance. Mythique et utopique, le motif est toujours utilisé par les artistes, pas seulement pour des raisons historiques et sociologiques, mais parce qu’il est intrinsèquement lié, dans son processus même, au jeu, au souvenir, aux pulsions primaires, au refoulement, à un imaginaire qui s’achève avec la puberté. Nous verrons comment l’enfance est perçue et représentée dans l’art contemporain – Christian Boltanski, Annette Messager, Nan Goldin, David Hamilton, Mike Kelley, Paul Mc Carthy, Yoshitomo Nara, Catherine Opie, Jeff Koons…

Dans le feuilleton L’art contemporain fête ses 70 ans, le troisième quart du siècle sera marqué par mai 1968. Le développement de la performance et de la vidéo, la naissance de l’Anti-Form (Art minimal, Art conceptuel, Land Art, Arte Povera) et de l’Hyperréalisme en font un moment passionnant de l’Histoire.

RDV salle Roland Pierre, à 15h
Tout public


Lilian Bourgeat, Rocking Chair, aluminium, 2009, collection du Fonds départemental d’art contemporain de l’Essonne, acquis en 2012 © Laurence Godart