Se planter

Récolter le soleil et cultiver la pluie*

03 février 2024 – 28 avril 2024 – dans l’orangerie et d’autres lieux

Carte blanche du Domaine départemental de Chamarande à SIANA, Laboratoire artistique et centre de ressources des cultures numériques et hybrides en Essonne et dans le sud francilien

* Selon les mots d’Hervé Covès

SIANA et le Domaine départemental de Chamarande présentent une exposition monographique de Karine Bonneval, Se planterRécolter le soleil et cultiver la pluie*, conçue comme un parcours à travers le domaine de Chamarande, en écho aux créations de l’artiste.

Nourrie de collaborations avec un philosophe, une performeuse, des scientifiques, cuisiniers, artisans, habitants, la pratique artistique de Karine Bonneval se déploie de manière rhizomatique à travers des installations artistiques et des ateliers pour les publics. Les œuvres dénotent d’un grand soin porté aux savoir-faire et à l’expérimentation. Les ateliers engagent chacun à éprouver son attention aux autres, plantes et humains. Ces deux aspects du travail de l’artiste sont pleinement constitutifs d’une seule et même recherche.

D’une réflexion sur ce que l’humain a de commun avec les plantes et à partir de recherches initiales sur la plante objet – plante colonisée, plante domestique -, la démarche de Karine Bonneval, empreinte des écologies alternatives, offre à chacun de ressentir sa place au cœur de l’ensemble des vivants. Elle nous engage ainsi à bouger avec les plantes, respirer avec l’arbre et écouter la terre.

Commissariat : Julie Sicault Maillé et Natacha Duviquet

Exposition Se planter, Karine Bonneval, Domaine de Chamarande 2024, © CD91 / ADAGP

Basé à Évry-Courcouronnes, l’association SIANA se définit comme un laboratoire artistique, centre de ressources des cultures numériques et hybrides en Essonne et dans le sud francilien.

Siana cherche à appréhender le 21eme siècle et plus simplement et concrètement ces territoires multiples de l’Essonne, en explorant les nouvelles éthiques à l’œuvre. Retrouvez toutes les actualités de Siana sur le site SIANA

Karine Bonneval, Biographie

La pratique transdisciplinaire de Karine Bonneval propose des écologies alternatives pour respirer, bouger, écouter le monde végétal. Elle convoque la culture populaire et scientifique dans ses pièces à l’esthétique issue du fait-main : une invitation au “phytomorphisme” pour vivre un moment de partage avec les plantes, en dialogue avec l’air, le sol et la gravité.

Ce travail l’a amenée à développer des projets rhyzomatiques, impliquant des personnes d’horizons différents : scientifiques, jardiniers, cuisiniers, philosophes, performeurs… et habitants des lieux où elle est invitée à concevoir ses projets.

Karine Bonneval est née en 1970 à La Rochelle, elle vit en région Centre depuis 2010.

En collaboration avec des équipes de scientifiques en écophysiologie végétale et pédologie, ses projets cherchent des façons d’interagir différemment avec le reste du vivant : Institut Diversité, Ecologie et Evolution du Vivant et NeuroPsi, université Paris-Saclay / INRAe PIAF, Clermont Ferrand / LASIRE, université de Lille/ LadHyX, CNRS-École Polytechnique / Rillig Lab, Freïe Universität Berlin / Soil and crops science section, Cornell University, USA.

Après avoir été diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts d’Angoulême et de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, K. Bonneval a exposé en France (Nuit Blanche / Domaine de Chaumont sur Loire / Micro-Onde / la Maréchalerie / la Graineterie / le Transpalette…), en Allemagne (Bourse Perspektive / Botanical museum Berlin), Lettonie (Un/Green Exhibition), Danemark (AroS contemporary art museum, Haarus), Etats-Unis (Cornell experimental gallery), Argentine (Centro Cultural Recoleta, Buenos Aires), Sri Lanka (Cinnamon Colomboscope). Avec le scientifique Eric Badel (INRAE PIAF) et le Studio Décalé, elle a remporté la bourse de la Fondation Carasso “Composer les savoirs” en 2019. Elle est lauréate de la résidence de la Fondation Grantham au Canada pour 2023.

Cette exposition bénéficie du label Olympiade culturelle. A l’occasion des jeux de Paris 2024, culture et sport dialoguent et s’enrichissent. Paris 2024 encourage chacun : artistes, compagnies, associations, collectivités, clubs sportifs … à être acteur de la programmation culturelle des Jeux.

Vertimus, Domaine de Chamarande 2024, © CD91 / ADAGP