Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

Yassine Mekhnache > 18 novembre 2017 – 14 janvier 2018

YASSINE MEKHNACHE
ALCHYMIA

18 novembre 2017 – 14 janvier 2018
au château
> mercredi-vendredi, 14h-17h
> samedi et dimanche, 13h-17h
fermé les jours fériés

Nuages de couleur
L’art de Yassine Mekhnache envoûte le regard et touche l’âme. Tel un manuscrit empli de symboles ou une malle de pèlerin : il y a le soleil levant, des nuages de couleur, le goût du lointain, le parfum spirituel des grands textes soufis, la danse des astres et le vol des oiseaux. Chaque toile garde la trace de longs voyages, le souvenir des multiples rencontres qui l’ont accouchée : celui d’une brodeuse dont les gestes ancestraux se répètent dans la fournaise des après-midi marocains, celui d’un atelier ombragé à Pondichéry où assis en tailleur des hommes silencieux ajustent méthodiquement perles et sequins autour de motifs tracés par l’artiste.

Enfin, il y a un ultime rituel où l’artiste part en pleine nature à la recherche de grands arbres entre lesquels il pourra suspendre ses toiles, semblables alors à des voiles de navire gonflées par le vent.
Puis à la lumière du jour succède la nuit de l’atelier. Les toiles sont à nouveau dépliées pour être tendues sur d’épais châssis. Une cellule monacale où l’on n’échappe pas à soi : il y a de longs moments de silence, de réflexion pendant lesquels le peintre va-et-vient devant les tableaux ou tourne autour de ceux qui sont posés à même le sol.
Puis, tout va très vite. C’est un peu comme une attaque ou une étreinte amoureuse débridée : le peintre balance sans prévenir des jets de couleurs, il tape sur la toile, passe des coups de brosses, de balais, de chiffons. Le sol de l’atelier se met à ressembler à celui d’une tannerie, avec des écoulements, des épanchements somptueux. Comme un très beau tag, avec une composante de sacrilège, une composante d’immédiateté mais aussi d’amour et de poésie pures : voilà tout l’art de Yassine Mekhnache.
L‘artiste ne renie pas ses racines (en l’occurrence, celles d’un street-artiste), mais il les transcende pour les amener jusqu’au ciel, et nous avec.
David Rosenberg

*** Visite pour les responsables de groupes et
les professeurs le mercredi 22 novembre, à 14h30

Les médiateurs vous proposent tous les samedis et dimanches à 15h
une visite commentée de l’exposition.

Cliquez ici pour retrouver toutes les propositions
d’action culturelle à destination du jeune public

Exposition Yassine Mekhnache 2017 © Henri Perrot