Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

Le vestibule

Le vestibule

Placé au centre du château, le vestibule permet d’apprécier l’enfilade des pièces mais aussi d’embrasser d’un regard l’allée d’honneur et le parc. Espace de transition entre l’extérieur et l’intérieur,  la vue sur le Domaine est privilégiée ; seules les grilles ajourées fermaient les entrées, ce qui provoquait des courants d’air glacés dans la demeure. C’est pourquoi, au XVIIIe siècle, les grilles sont doublées par des portes.

La taille du vestibule étonne ici par ses faibles dimensions. Pourtant, à l’origine, le vestibule comprenait une cage d’escalier, l’actuel vestibule et une pièce à droite. C’est au XVIIIe siècle que Louis de Talaru demande à Pierre Contant d’Ivry de remanier certains espaces du château dont le vestibule. Des séparations sont alors réalisées pour créer trois ensembles aux fonctions distinctes : la cage d’escalier à gauche, le vestibule au centre et une salle à manger à droite. Cependant, pour donner une impression de grandeur, l’architecte évide les murs latéraux qu’il orne d’arcades à anses de panier, forme qu’il utilise fréquemment, laissant ainsi le regard embrasser les trois nouvelles pièces.

Au XIXe siècle, la décoration du vestibule est modifiée : les stucs sont recouverts de teintes sombres ou en trompe-l’œil façon marbre.

La récente restauration a privilégié la conservation de chacun des styles, soit les arcades, pilastres et chapiteaux du XVIIIe siècle et les couleurs du XIXe siècle.

© Droits réservés