Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

SAMEDI 24 ET DIMANCHE 25 JUILLET 2021 – SPECTACLES

SAMEDI 24 & DIMANCHE 25 JUILLET 2021 – A L’AIR LIBRE !

Envie de vibrer, en plein air et en liberté ? L’équipe du Domaine de Chamarande est plus que ravie de vous proposer une programmation de spectacles aussi variés que réjouissants !

En plein air, accès libre et gratuit, sans réservation.

 

SAMEDI 24 JUILLET 2021 À 21H45 !

Pièce pour fil instable, musique viscérale, technicien engagé, funambule secouée.

Une funambule évolue sur un fil à grande hauteur mais le fil est instable.

Une musicienne ne peut pas tomber.

Chacune résiste à sa façon dans une lutte absurde comme cri de liberté.

 

Production : Les filles du renard pâle Création collective sous la direction artistique de Johanne Humblet Collaboration à la mise en scène : Yann Ecauvre / Collaboration artistique : Maxime Bourdon / Création musicale : Deadwood / Funambule : Johanne Humblet / Chanteuses : Violette Legrand, Annelies Jonkers / Régie son : Jérémy Manche, Mathieu Ryo / Régie plateau, régie générale : Steve Duprez, Matthieu Duval / Création lumière : David Baudenon, Clément Bonnin / Costumes : Solenne Capmas / Chausson de fil : Maison Clairvoy / Construction : Steve Duprez / Construction Fil Instable : Sud Side / Réalisation teaser : Thomas Bailly / Graphisme, illustration : Virginie Fremaux /Presse : Elektronlibre – Olivier Saksik, Manon Rouquet / Administration, production : Bérénice Riollet / Logistique : Romane Vanderstichele

Partenariats sur le site : lesfillesdurenardpale.com

Mesures sanitaires : Ce spectacle est soumis à l’application du pass sanitaire. Plus d’information en cliquant sur ce lien


DIMANCHE 25 JUILLET 2021

COLLECTIF I’M A BIRD NOW – LAO IN SITU > VARIATION #3

Danse-théâtre et installation sonore – Horaires : 15h – 16h30 – 18h

En 2017 Daniela Labbé Cabrera & Aurélie Leroux rencontrent Madame Chang dans une maison de retraite Essonnienne. Elle est entourée de personnes dont elle ne parle pas la langue et tente de communiquer par une surprenante chorégraphie gestuelle. Elles décident alors de partir à la recherche de son histoire, une aventure d’où naîtra le spectacle « Lao (J’en rêve, viens me chercher) ».

Daniela Labbé Cabrera se réempare de cette enquête et imagine une variation destinée à jouer dans l’espace public et les lieux non dédiés.

Lao In situ > variation #3 est une performance dansée aussi bien qu’une installation sonore  pour l’espace public.  Conçue comme un poème sonore et chorégraphique pour aller à la rencontre des publics, cette performance redessine le portrait d’une femme exilée par la danse, sur la musique originale d’Ibrahim Maalouf. Un second temps qui suit la performance, permet aux spectateurs de découvrir un parcours sonore sous casques, où l’histoire de Madame Chang se reconstitue pas à pas, comme lors d’une enquête, au travers de nos archives récoltées.

Conception et mise en scène Daniela Labbé Cabrera Musique originale Ibrahim Maalouf​ Création et dispositif sonore Julien Fezans Scénographie Magali Murbach Danse Cécile Robin Prévalée Vidéos Franck Frappa​​ Régie générale Marco Laporte ​​ Textes de  Cécile Robin-Prévalée, Daniela Labbé Cabrera & Aurélie Leroux. 

Avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture, l’aide à la diffusion de la Région Île-de-France, et l’aide à la reprise de l’activité du CD91. Spectacle créé en résidence au Domaine de Chamarande (91) et au Théâtre du Parc- Scène pour un jardin planétaire (75)

 

LIOR SHOOV & LA FAUSSE COMPAGNIE – SAMA LEÏ

Performance musicale pour l’espace public – Horaire : 15h30

En 1900, pendant les premiers balbutiements des enregistrements sonores, Augustus Stroh, ingénieur des télégraphes, adapte les instruments à cordes en les dotant d’un système d’amplification mécanique avec une membrane et un pavillon (pour remplacer la caisse de résonance classique). Un siècle plus tard, La Fausse Compagnie se lance dans la reconstruction de ces instruments : Stroh-violin, Stroh-cello et Stroh-bass.

En quête de rencontres vibrantes et loin d’être si classique que ça, le Chant des Pavillons est un trio à cordes et à la rue. L’errance de trois musiciens et leurs phénomènes sans âge et sans frontières : un Stroh-violin, un Stroh-cello et une Stroh-bass.

Sauvage, sensible, lumineuse, débordante d’amour, Lior Shoov chemine avec liberté
dans son univers tendre, vulnérable et poétique.

Sama Leï est le fruit de leur rencontre.

Claire-Noël Le Saulnier – Stroh-bass et voix / Thomas Le Saulnier – Stroh-cello, Stroh-mandole / Samuel Tailliez – Stroh-violin, percussions / Lior Shoov – Stroh-ukulélé, brindilles et voix / Jérôme Bouvet – Regard extérieur / Marie Labidoire – Chargée de production et un peu plus / Laurent Cadilhac – Construction instruments Stroh / Bruno Torrès – Lutherie Stroh-ukulélé / Robert Kieffer – Construction Stroh-ukulélé / Alain Pignoux – Lutherie Stroh-bass, cello et violin

Mesures sanitaires : Les spectacles du dimanche 25 juillet ne seront pas soumis au pass sanitaire, cependant les jauges seront limitées à 50 personnes. 

 

Afin de limiter les risques d’une reprise de l’épidémie, le port du masque est obligatoire dans le périmètre dédié aux spectacles. Nous suivrons évidemment l’évolution des consignes sanitaires nationales. Le virus est toujours là, restons vigilants et contribuons tous à la sécurité et à la santé de chacun(e). Nous vous remercions pour votre compréhension.  

Visuels : droits réservés

Page 24 25 juillet © droits réservés