Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
bandeau

Sam 12 avril / Les conférences d’art contemporain

PERFORMANCES :
LE COUP DE MAIN DU R
ÉEL

De Lucio Fontana à Veronica Janssens, Johns, Kabakov, Kawamata, Lévêque, Rauschenberg, Schwitters…

L’art comme un engagement physique, un combat, une bataille. Pour infiltrer le réel, l’espace et le temps, les artistes ont choisi de s’y jeter à corps perdu. Finie la « juste distance » avec le tableau ou la sculpture, terminée la contemplation passive : le spectateur est appelé à vivre intensément, à sentir, à souffler, à bouger parfois avec le performeur.

La présence des artistes dans une temporalité bien différente du théâtre, où la fiction n’a que rarement sa place, pose le problème de la représentation du réel dans toutes ses dimensions.

La performance, pratique « intermedia », trouve ainsi son origine dans tous les secteurs de l’art dont elle brouille les frontières et mixe les catégories. Elle peut emprunter des éléments à l’art culinaire, à la technologie, à l’art populaire ou même quelquefois à des activités socio-économiques où le corps est utilisé à des fins marchandes : une performance peut indifféremment se produire par un ou plusieurs médiums, médias ou même un média de masse.

La performance questionne l’hypothèse de la pérennité de l’objet en art en annonçant le nécessaire intérêt au processus de la réalisation, elle rappelle que l’art n’a pas d’existence, comme toute production de l’esprit, sans l’existence de l’artiste lui-même : la vie.

RDV salle Roland Pierre, à 15h

Le FDAC de l'Essonne © Henri Perrot / Performance : Marina Abramovic © Laurence Godart