Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

Le salon blanc

Le salon blanc

Réalisé par l’architecte Pierre Contant d’Ivry pour Louis de Talaru au XVIIIe siècle, le Grand salon présente également certains éléments décoratifs modifiés au XIXe siècle tels les dessus-de-porte.

Le Grand salon dit Salon blanc se distingue des autres pièces du château par sa luminosité car il reste la seule pièce qui a conservé son lambris blanc d’origine ; les autres pièces ayant été restaurées sur les modèles du XIXe siècle dans des teintes sombres. Son décor de style Louis XV ou rocaille est composé de boiseries peintes en blanc, ornées de moulures et de motifs décoratifs rehaussés de feuilles d’or comme les coquilles et les acanthes. Les dessus-de-porte sont ornés d’instruments de musique : l’un présente un hautbois et une partition de musique, l’autre une mandoline et une flûte à bec baroque. Sur la cheminée, au bas du grand miroir, deux dragons donnent une note exotique à cet ensemble réalisé à une époque où les chinoiseries étaient à la mode.

En 1862, le Grand Salon est rebaptisé Salon de l’Impératrice par le duc de Persigny après une visite officielle de l’empereur Napoléon III et de son épouse à Chamarande.

© Droits réservés