Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge
en cours

Dimanche 05 Juillet 2020 – Concerts et spectacles

05 Juillet 2020 – A l’air libre

Aven Savore invite Haidouti Orchestra (Musique des Balkans)

Dans le parc, à 15h30 – accès libre et gratuit

 

Depuis 2016, Aven Savore est la troupe des enfants chanteurs de Intermède Robinson.
Cette association, créée en 2005 par des acteurs sociaux afin de promouvoir des expériences de vie sociales, éducatives et communautaires, accueille des enfants venant de tous les horizons, de toutes les cultures. Ils ont en commun d’avoir connu ou de connaitre les conditions de vie liées à la précarité. Ce qui les rassemble, c’est un immense désir de partager leur énergie personnelle et collective et de témoigner à travers la danse et le chant, des réalités de vie et des situations inacceptables de notre monde.

 

En optant pour un répertoire de chants et de danses inspirés de la culture tzigane, les 20 artistes sur scène ont fait le choix de la mondialité, du voyage, de l’aventure et de la rencontre.

 

La générosité de ce projet a séduit le grand trompettiste Ibrahim Maalouf qui leur a proposé de partager une partie de sa tournée en 2019 et ainsi se frotter à des belles et grandes scènes de notre pays.

 

Aujourd’hui à Chamarande, ce sont eux qui invitent leurs ainés en proposant au brass band Haïdouti Orkestar de les rejoindre sur scène.

 

Fruit de rencontres improbables entre musiciens français, grecs, turc, tsigane de Roumanie et de Serbie, le Haïdouti partage son amour des musiques et des peuples, naviguant entre chanson kurde, azéri, arménienne mais aussi tsigane et syro-libanaise. Leur 4e album Babel Connexion, paru en mai 2017, s’est forgé au fil des rencontres et des voyages entre Orient et Occident.

 

Fort de ce parcours musical et humain, le Haïdouti Orkestar se veut l’ambassadeur d’une France métissée. A l’heure de la tentation du repli sur soi et des discours de haine, le groupe réaffirme son gout et son engagement pour le brassage des cultures et invite donc tout naturellement Rusan Filiztek. Il est un stranbej, ce qui désigne en kurde le musicien et chanteur virtuose. À travers son instrument de prédilection, le saz, il conte des balades, des louanges, des chants d’amour, de nostalgie, d’humour et de gaieté. Il s’exprime tout aussi bien en kurde qu’en turc, grec et c’est aussi un amoureux des cultures d’anatolie et de Mésopotamie et pas que !

Visuels : droits réservés

0507PROG