Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

Bert Theis > Le Troisième Système

BERT THEIS

Le Troisième Système, 2007
3 modules en caillebotis blanc
650 x 650 x 40 cm
Collection du Fonds départemental d’art contemporain de l’Essonne, acquis en 2007
>>> démontage des croix prévu fin 2016
>>> restauration programmée en 2017

Pour le parc de Chamarande, Bert Theis a imaginé l’implantation de trois plates-formes réalisées en caillebotis blanc, sa marque de fabrique, qui prennent ici la forme d’une croix ou d’un X. Vues du ciel, les croix apparaissent comme des éléments de marquage ; la croix est ici un code utilisé pour indiquer la présence de quelque chose. L’artiste se nourrit de l’histoire du parc et de ses usages au fil des siècles afin de proposer un Troisième Système possible. Il dessine une nouvelle organisation du paysage, à la suite du jardin à la française et du jardin anglais.

Par le choix des emplacements et des matériaux, les trois pièces s’offrent comme des points de rencontre pour les visiteurs et les habitants de Chamarande sans pourtant en prédéterminer les usages. L’artiste joint ainsi le fonctionnel au poétique, avec l’idée d’une ville utopique où chacun aurait sa place. La forme en croix est également un clin d’œil à l’architecte Le Corbusier dont Auguste Mione, le dernier propriétaire privé du Domaine, fut l’entrepreneur avec sa société en travaux publics La Construction moderne française, notamment pour la Cité Radieuse à Marseille.

Le projet du Troisième système propose l’implantation d’un certain nombre de modules en bois blanc dans le paysage du Domaine. La forme des modules est élémentaire. Vues de l’espace ou photographiées par un satellite, les croix blanches apparaîtront comme des repères cartographiques d’une grille fragmentée. La forme et le positionnement reprennent les proportions du plan du Corbusier pour une ville de trois millions d’habitants de 1922… Il est très probable que les visiteurs du parc inventeront d’autres fonctions et utilisations. La grille (virtuelle) régulière et géométrique posée sur le parc est Le Troisième système d’organisation de l’espace appliqué à ce lieu. Elle marque d’une certaine façon le retour à la géométrie rigoureuse et aux grands axes dessinés par Pierre Contant d’Ivry lors de la création du parc au XVIIIe siècle… Le Troisième système prend acte de ces évolutions et se propose comme hommage au modernisme et au minimalisme du XXe siècle, qui fait désormais lui aussi partie de notre patrimoine culturel. – Bert Theis

Bert Theis (1952-2016) s’est engagé dès les années 1990 dans la défense d’un urbanisme durable et social. Il travaille pendant treize ans sur Isola Art Center, une plateforme d’expérimentation urbaine et artistique « sans budget » à Milan. Il construit sa réflexion autour de l’art dans l’espace urbain et de la participation active du public. Ses installations ne sauraient exister sans la présence active des personnes qui en font l’emploi qu’elles leur inspirent.

FDAC Essonne : Bert Theis, Troisième Système, 2007 © CDEssonne _ Henri Perrot