Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge
en cours

Exposition > MICHEL NEDJAR – FILIATIONS / du 25 septembre 2021 au 9 janvier 2022

Michel Nedjar

Filiations

En partenariat avec le LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut

Vernissage le samedi 25 septembre à 16h, en présence de l’artiste (pass sanitaire obligatoire).

Le domaine départemental de Chamarande consacre l’ensemble de ses espaces d’exposition à l’œuvre pluriel de l’artiste Michel Nedjar et au basculement qu’il connait au milieu des années 2000 entre une première période, sombre et chthonienne, et une seconde période, plus lumineuse voire solaire.

L’exposition s’organisera en deux volets. Le premier, présenté dans les espaces d’exposition du château, reviendra sur l’œuvre personnel – entre poupées, dessins et cinéma expérimental – de l’artiste, depuis ses premières créations dès le début des années 1970, pour se concentrer plus particulièrement sur sa période la plus récente. Il donnera à voir le tournant que Michel Nedjar opère en 2004, avec la création des Poupées Pourim à l’occasion d’une commande de Nathalie Hazan-Brunet pour le musée d’art et d’histoire du Judaïsme (Paris). La découverte du sens profond de la fête de Pourim, qui met en scène un retournement du sort et une rédemption, sera déterminante dans les voies que l’artiste explore aujourd’hui.

Depuis près de cinquante ans, cet artiste hors catégorie évolue sur le fil, celui qui marque la lisière entre l’art dit « brut » et celui dit « contemporain ». Arpenteur chevronné des mondes imaginés ou imaginaires de créateurs singuliers, collectionneur d’objets humblement façonnés par des hommes et des femmes du commun ou des autodidactes à partir des moyens du bord, créateur lui-même, souvent identifié comme « brut » ou « outsider », Michel Nedjar a noué des liens nombreux et multiples avec des auteurs d’art brut et leurs œuvres. Fondateur en 1982, avec Madeleine Lommel et Claire Teller, de l’association L’Aracine, il a contribué à la collecte d’œuvres pour que L’Aracine devienne le premier musée d’art brut en France, situé alors à Neuilly-sur-Marne. Après la fermeture du musée en 1995 et la donation de la collection à la Communauté urbaine de Lille Métropole, Michel Nedjar a accompagné toutes les étapes de la nouvelle vie de l’art brut dans un musée d’art moderne et d’art contemporain, le LaM situé à Villeneuve d’Ascq.

Le second volet présenté à l’orangerie, sous le commissariat de Savine Faupin, conservatrice en chef, en charge de l’art brut au LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, reviendra sur ce réseau de fils, cette toile tissée par Michel Nedjar, en présentant une sélection d’œuvres issues de la plus importante collection d’art brut en France.

Le catalogue de l’exposition, sous la direction de Nathalie Hazan-Brunet, conservatrice honoraire de la collection d’art moderne et contemporain du musée d’art et d’histoire du Judaïsme, comprendra des textes de François Ardeven, Jean-Michel Bouhours, Philippe Comar et Savine Faupin.

Les expositions au château et à l’orangerie sont ouvertes : Septembre-octobre : du mercredi au dimanche 13h >18h / Novembre-janvier : mercredi, samedi, dimanche 13h >17h

 

Entrée libre et gratuite, sans réservation.

Mesures sanitaires : Afin de limiter les risques d’une reprise de l’épidémie, le port du masque est obligatoire pour visiter l’exposition dans le château et l’orangerie. Le pass sanitaire est également requis.

Le virus est toujours là, restons vigilants et contribuons tous à la sécurité et à la santé de chacun(e).

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Visuels – droits réservés :

Michel Nedjar, Sans titre (Présence), 1994 – Technique mixte sur carton – 120 × 80 cm – courtesy christian berst art brut, paris – Photo : François Lauginie/Département de l’Essonne – © Michel Nedjar

Michel Nedjar, Sans titre (Animo), vers 1983 – Tissus et technique mixte – 44 × 86 × 20 cm – Atelier de l’artiste – Photo : François Lauginie/Département de l’Essonne – © Michel Nedjar

Michel Nedjar, Sans titre (Mask), 1989 – Technique mixte sur papier marouflé sur papier – 87 × 75 cm – Atelier de l’artiste – Photo : François Lauginie/Département de l’Essonne – © Michel Nedjar

Michel Nedjar, Sans titre (Paquet d’objets arrêtés), 2020 – Tissus, fils et objets hétéroclites – 41 × 38 × 22 cm – Atelier de l’artiste – Photo : François Lauginie/Département de l’Essonne – © Michel Nedjar

page Nedjar - DR