Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rose

Dim 17 juillet 2016 / Théâtre de la Toupine – Sharon Fridman – Trio ALTA

DIMANCHE 17 JUILLET
Un dimanche à l’air libre, les pieds dans l’herbe…

• 13h-18h > ANIMATION
Théâtre de la Toupine
Un Vache de Manège
Manège-théâtre à propulsion parentale pour enfants de 2 à 6 ans
Un Vache de Manège raconte l’histoire d’un drôle de troupeau de vaches toutes droit sorties d’une étable après un dur hiver. Elles se retrouvent avec la liberté de brouter l’herbe comme bon leur semble, et bien sûr l’envie de voyager et de faire découvrir leur monde fantastique !
Activé par une propulsion mécanique – ce sont les parents qui traient les vaches, ce drôle de manège construit avec des matériaux bruts (bois, ferraille, cailloux et cuir) ravit petits et grands par son univers décalé.

• 15h > SPECTACLE
Sharon Fridman
Caida Libre

Danse contemporaine

Direction artistique : Sharon Fridman
Chorégraphie : Sharon Fridman, en collaboration avec les interprètes
Assistance à la chorégraphie : Arthur Bernard-Bazin et Carlos Fernández
Interprétation : Pau Cólera, Jonathan Foussadier, Maite Larrañeta, Alejandro Moya, Melania Olcina et Léonore Zurflüh
Dramaturgie : Antonio Ramírez-Stabivo
Musique originale : Luis Miguel Cobo
Les recherches gestuelles que mène actuellement Sharon Fridman s’appuient sur plusieurs éléments clés : la nécessité, la spontanéité naturelle, la verticalité, la chute, l’impulsion et le contact. Ses œuvres les plus récentes ont conduit d’une manière très naturelle à la systématisation de son langage gestuel.
Le contact, considéré comme une approche philosophique existentielle supposant l’établissement de rapports conscients, non seulement avec d’autres individus, mais aussi avec la matière et les éléments, est la pierre angulaire de cette méthode. Il nous offre un moyen d’explorer les rapports complexes et délicats découlant de la rencontre et de la séparation des corps qui explorent les limites de l’instabilité.
Le mouvement naturel est la matière brute utilisée dans la composition. On le retrouve dans le mouvement débarrassé de tout artifice et de toute gesticulation afin d’en arriver à la véritable virtuosité, à une danse dont la sincérité procède des liens étroits de l’artiste avec la matière qu’il ou elle exprime.
Les spectacles les plus récents s’articulent autour de l’exploration du répertoire de mouvements illimités qui se manifeste lorsqu’un corps tombe et se refuse à abandonner sa position verticale. La chute devient un point de départ inépuisable pour de nombreux parcours de composition possibles…

• 16h30 > CONCERT
Trio ALTA
Formation jazz
Saxophone alto : Michaël Attias
Batterie : Thierry Waziniak
Violoncelle : Gaël Mevel
Le Trio ALTA, né en 2015 lors d’une tournée dans le nord de la France, crée un pont entre une vision européenne et une autre plus new yorkaise du jazz.
La formation se compose du saxophoniste alto et baryton Michaël Attias qui vit à New York où il développe une très riche activité comme compositeur, leader, side man, improvisateur ; du pianiste, violoncelliste, compositeur et improvisateur Gael Mevel au parcours marqué par un goût pour toutes les formes d’art et pour les passerelles à tisser ; et du batteur Thierry Waziniak qui a croisé le chemin de plusieurs pédagogues de l’instrument (Alain Leboucher,  Philippe Combelle, Georges Paczynski, Ted Hawke, Steve Philipps).
Avec un univers compositionnel très riche, mêlant écrit et improvisé, où l’auditeur a en permanence une place à prendre et à vivre. L’énergie est là, une attache très profonde aux racines du jazz, et bien sûr à ses formes les plus contemporaines, un goût gigantesque et assumé pour la liberté, un rapport troublant au tempo, rendent cette rencontre rare et réjouissante.

Théâtre de la Toupine © François Margot _ Sharon Fridman © Jesús Ubera _ Trio ALTA © baptiste [vayer] pictures