Domaine de Chamarande

à partager en Essonne

Conseil Général de l'Essonne
Bandeau rouge

Le cabinet des Grâces

Le cabinet des Grâces

Le cabinet doit son nom aux trois bustes des Grâces, filles de Zeus, qui ornaient à l’origine le centre de la niche. Le cabinet était situé à l’abri des regards importuns, dans un espace plus intime du parc, réservé au jeu et à la détente. Il offrait une pause agréable dans la promenade par la perspective qu’il ouvrait sur un bassin et un canal, aujourd’hui disparus.

Petit édifice, daté de 1758 et construit dans le cadre de la campagne de travaux de Pierre Contant d’Ivry pour Louis de Talaru, il étonne par sa ligne architecturale spécifique. On ne retrouve pas ici les matériaux polychromes (briques, grès, ardoises) caractéristiques du Domaine. Ce sont peut-être les transformations intervenues au cours du XIXe siècle qui expliquent cette différence : la partie haute en particulier a probablement été édifiée à cette époque. En revanche, les deux pots à feu, qui se dressent au sommet et terminent la composition, datent du XVIIIe siècle ; ils étaient sans doute déjà installés sur le premier ouvrage.

© Droits réservés